La vidéo du mois

On ne pouvait pas ne pas mettre celle-là :

Des vieux qui jouent au ping pong :

Le ping est un sport, mais c’est aussi un jeu !

Des revers pas forcément toujours très académiques, mais certainement spectaculaires :

Crazy Ping :

David et Goliath jouent au tennis de table :

Un match spectaculaire du championnat allemand :

Bonnes fêtes de fin d’année !

Le ping c’est facile : il suffit de mettre la raquette ! (pour ceux qui ne veulent pas regarder tout le match, avancez directement à 11:38)

Un reportage musical sur la finale 2016-17 de départementale 4 qui a opposé Schlimmersheim-sur-Zinzel à Kraffeswiller, match joué à la salle des fête Huguette Dreikaus de Kapperschlappersdorf :

Connaissez-vous le championnat « T2 » ? Des matchs par équipes mixtes de 6 joueurs, où la victoire se joue à la somme des sets gagnés, les matchs sont limités à 24 minutes (mais le nombre de set n’est pas limité), le premier arrivé à 11 gagne le set (pas besoin de 2 points d’écart), et quand le temps est écoulé, le joueur en tête gagne le dernier set. On ne ramasse pas les balles, le temps de pause entre deux points est limité, idem pour les pauses serviette, où le coaching est permis. Une variation intéressante des règles du ping.

Un résumé des grands principes du ping (le spin, les différents types de revêtements…) et des évolutions du matériel et du règlement à travers les âges (limites de temps, tailles de balles, points par set, règles sur les services…) Parfois un peu superficiel, mais assez exhaustif :

Faut pas énerver Monsieur Costo !

Comme quoi on peut rivaliser avec Samsonov sans avoir de revers!

Le « LIHA » TT, le TT pour les fainéants du service / retour de service (service long lifté dans le coup droit obligatoire, le receveur peut refuser de jouer le point ; retour coupé long dans le coup droit obligatoire, le serveur peut refuser de jouer le point).

De jolis points à tous les niveaux du jeu

Ca cogne fort !

On en reste bouche bée !